Mes 10 derniers Avis

19 janv. 2018

A jamais : Une vie pour l'autre


Adehan Ataski a remarqué Chloé au milieu des autres. Son attirance pour elle est indéniable. Pourtant, il en a conscience, succomber est interdit : les conséquences seraient trop graves. Mais a-t-il vraiment le choix, peut-il lutter contre le destin ou est-ce un combat perdu d’avance ?

Atteinte d’un cancer, Chloé Messager se sait condamnée et n’attend plus grand-chose de la vie. Enfin ça c’était avant lui : Adehan Ataski. Il est différent des autres, son côté mystérieux l’intrigue et elle tombe peu à peu sous son charme. Jusqu’à ce qu’elle comprenne que la question essentielle est : qui est-il vraiment ?

 Tout d'abord, merci à Carole et aux éditions Addictives pour ce service presse.
Par où commencer, j’avais entendu parler de ce livre par ma Binôme Stef qui a eu l’occasion de le lire plusieurs mois avant sa date de sortie et elle avait eu un coup de cœur pour lui, alors ayant pratiquement les mêmes goûts en matière de lecture, j’ai sauté sur l’occasion de le lire à mon tour et je dois dire que je n’ai pas été déçu j’ai beaucoup aimé ma lecture.

Contrairement à ce que je pensais, ce livre n’est pas une simple romance, c’est une romance paranormale, je dois dire que l’auteur est allez chercher une histoire assez original, qui du coup m’a beaucoup plus. C’est le premier livre que je lis de Fanny André et sa plume m’a beaucoup plus c’est fluide et je dois dire qu'en-tout-cas pour la première partie, une fois qu’on est dans l’histoire, on a un peu de mal à reposer le livre, mais quelque longueur au début de la seconde partie.

Ce livre n’est pas écrit en deux partie, c’est ma façon de nommer l’avant et l’après pour Chloé.

« Je cherchai du regard une petite chose à raturer. Mais non, rien n’avait été accompli.
Continue ta vie chaque jour, chaque heure et chaque minute.

Apprendre, pour ne pas mourir idiote.
Vivre quelque chose d’unique
Vivre… quelque chose.
J’avais raturé le « Vivre quelque chose d’unique » non pas parce que j’avais pu allaiter un bébé Orang-outan ou rencontrer un Alien, même pas, j’avais simplement réalisé que je ne vivrais jamais rien d’unique, vu ma situation. Cette liste était tout ce que j’avais et m’avait paru tellement optimiste que j’en avais barré une partie. Ça en disait long sur moi et mes espoirs sérieusement ! « L’unique » ne semblait pas à la portée d’une lycéenne.
À part si on comptait comme « unique » le fait d’être une ado atteinte d’une maladie grave avec, à court terme, le risque de passer l’arme à gauche avant même d’avoir eu le moindre petit diplôme. »
Ici, les deux personnages principaux sont Chloé & Adehan. Chloé est une jeune fille qui est atteinte d’un cancer en stade terminal, mais c’est son secret, personne dans son entourage, hormis parent et profs, ne sont pas au courant, du coup les absences répétées et le fait qu’elle soit devenue marginal, font beaucoup jaser autour d’elle, et ses excentricités n’aide pas beaucoup. Mais du coup cela à fait que j’ai trouvé Chloé beaucoup plus sympathique, on ne la prend pas en pitié, même si on ne peut qu’être touché par son personnage. 

Adehan est un jeune homme qui voit son 19é anniversaire approché, mais celui-ci sonne le glas de sa jeunesse, l’échéance de sa liberté, puisqu’il doit faire face à la tradition familiale et trouver son Autre, et c’est une chose qu’il ne veut pas, quitte à en mourir. Je vous intrigue hein… Et oui, Adehan est tout un mystère et je dois avouer que l’attente est longue avant de connaître réellement ce qu’implique faire parti de la communauté des Ataski.

Adehan pense se servir de Chloé et vise versa, mais l’Autrement entre eux est assez fort et je dois dire que la romance qui en découle est juste génial, j’ai beaucoup aimé suivre l’histoire d’Adehan & Chloé et puis dans la deuxième partie l’enquête sur les origines était plutôt pas mal, dommage qu’on est dû passer par une petite longueur qui m’a donné envie, pas d'abandonner, mais je me suis ennuyé, heureusement le fait de vouloir le fin mot de l’histoire est venue à bout de cette passe.

EN BREF : une romance paranormale assez original avec de très bon personnages touchant et attachant, et un plaisir de découvrir l’auteur.



A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

La news par Mail