Mes 10 derniers Avis

1 févr. 2018

Nos vagues à l'âme (Fin)


 "Cette douleur qui est la mienne, cette blessure, je la chéris. Puisque c'est tout ce qu'il me reste..." 

Parfois, l'amour ne suffit malheureusement pas à tout résoudre, et quand ressurgissent les démons du passé, le fragile équilibre qu'avaient réussi à trouver Louis et Emma vole alors en éclats. Si Emma est parvenue à prouver à Louis qu'il pouvait exister une fois descendu de son piédestal, saura-t-il de son côté lui confier les clés de son plus noir secret, prouvant ainsi qu'il a fait d'elle son exception ? Une traversée houleuse, entre vengeance, passion et déchirements, en quête d'un salut qui ne pourra se réaliser qu'à travers l'autre.

Merci à Myriam et aux éditions j'ai lu pour ce service presse.

 Bon, je suppose que si tu es là, tu veux savoir ce que j’ai pensé de ce livre ? Alors, lis ça ...

Tu veux que je te dise, j’ai cru que j’allais taper Louis dans les premiers chapitres, bon, j’avoue, je l’aurais bien embrassé aussi, mais quand j’ai lu ses pages, je me suis dit, mais regarde des foutu messages. Si tu as lu “Nos chemins de travers” tu me comprends, si tu ne l’as pas, tu attends quoi ? Pour rappel, celui-ci est la suite d’ailleurs.

Bon revennons-en à Louis, on avait laissé Louis perdu après la fuite d'Emma dont il ne comprend pas la raison et je dois dire que Louis à complètement changer, il est bien loin du personnage qu’on rencontre au premier chapitre de cette histoire, mais c’est aussi un personnage beaucoup plus torturé avec une histoire beaucoup plus complexe qu’on imagine. Ah, je sais que je t’intrigue là.


« Louis s’appuya sur un coude, étonné.
— Emma me regarde enfin, souffla-t-il, sans doute plus gravement qu’il ne l’aurait souhaité.
Un pli intrigué se dessina sur le front pâle de la jeune femme.
— Avant, je préférais ne pas te voir, reconnut-elle en haussant les épaules. »
Pour ce qui est du personnage Emma, elle aussi elle m’a taper sur les nerfs dans les premiers temps, car j’ai eu du mal à retrouver le personnage doux, effacer qu’on avait appris à connaître, et oui, tu te doutes bien, je n’ai eu qu’une envie qui s’explique et que tout reviens à la “normal”, mais j’ai trouvé le temps long avant que cela arrive, mais bon sans ça, ou serais l’histoire me dira tu.

Je dois dire que même si ici le personnage de Louis m’a énormément plus on en apprend beaucoup plus sur lui, et les choses qui cachent, car je vais te dire un truc, l’auteur nous réserve un dernier secret sur la fin, un secret que je n’aurais jamais soupçonné et dont il cherche le bon moment pour lui dire. On l’apprend les détails en lisant son journal. Le journal de Louis est LE turc qui m’a fait découvrir et aimé son personnage, c’est avec lui que j’ai découvert les souffrances qu’il au fond de lui.


« — Tu ignorais mon existence ! s’offusqua-t-elle.
Il ne pouvait pas réécrire l’histoire pour la rendre plus à son goût, les choses étaient telles qu’elles étaient, point barre. Il y avait longtemps qu’Emma s’était fait une raison à ce sujet.
— C’est faux, s’obstina-t-il malgré tout. Je ne vois pas comment j’aurais pu l’ignorer, tu étais toujours sur mon chemin ! Au collège, au centre équestre, au lycée, puis à la fac… »
Encore une fois, le style de Georgia Caldera m’a beaucoup plus et je dois dire, la lecture est fluide, les personnages attachants, autant dans le premier, je m’étais plus accroché à Emma, autant pour celui-ci, c’était au tour de Louis. Emma à eu un côté trop “Louis” au départ de ce second tome, tout le contraire de ce qu’elle était dans le 1.

Donc tu l’auras deviné, sur le départ, j’ai été déçu par le personnage d’Emma de sa façon de traiter Louis et je dois t’avouer que j’ai eu peur de ce que la suite allez me réserver, heureusement de le personnage de Louis m’a lui beaucoup plus, car cela aurait pu jouer sur un avis défavorable, mais l’auteur à redonner un coup de boot au personnage et la remettre dans le droit chemin, si je peux dire et du coup, tout est bien qui finit bien et ma lecture à été très agréable. 
« Elle pressa la main de Louis contre son thorax et murmura :
— Je t’aime, Louis. Comme jamais je n’ai aimé de toute ma vie…
— Moi aussi, ma puce. Comme jamais auparavant. Et comme on ne peut aimer qu’une seule fois dans toute une existence. »
EN BREF : un second tome un peu moins bien que le premier, mais qui reste tout de même une très bonne lecture, une histoire avec des êtres mal dans leur peau, mais c’est souvent ce qui fait le charme d’une bonne lecture.


Alors et toi, tu as lu ce livre ?
Tu comptes le lire ?




A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

La news par Mail