Mes 10 derniers Avis

1 nov. 2017

The team #3 : Prolongation



 Un type sympa – mais un peu insaisissable. Un défenseur talentueux – mais pas franchement fin. Un séducteur invétéré – mais incapable de garder ses conquêtes. 

Henrik Grenick, hockeyeur star de l’équipe des Minnesota Glaciers sait très bien l’image qu’il renvoie. Et ça ne l’a jamais dérangé. Il n’a rien d’autre à offrir. En lui, tout est mort. Depuis longtemps. Jusqu’à Jacqui. 

Quand son regard se pose sur la silhouette gracile de la jeune femme, c’est comme si son passé et son présent se télescopaient.

Il veut la connaître, il veut la faire sienne et qu’elle comble le vide de sa vie. Mais, malgré le désir indéniable qu’il lui

 Tout d'abord, merci à Mélanie et aux éditions Harlequin pour ce service presse
Dans ce tome 3, c’est la rencontre entre Henrik & Jacqui. On avait déjà rencontré Henrik, c’est un peu le marginal du groupe, qui se retrouve souvent en couple avec des filles qui n’en valent pas la peine, et qui sont avec lui plus pour sa renommée et son argent. C’est un séducteur et je dois dire que l’image qu’il renvoie, n’ai pas pour le mettre en valeur quand il rencontre Jacqui, qui elle est déterminée à ne jamais s’engager avec un homme.

“ — Alors, ça s’arrête là ? Nous deux, c’est terminé ?
Henrik Grenick regarda sa dernière copine en date — probablement son ex désormais — tourner les talons et s’éloigner.

Rejetant sa crinière blonde par-dessus son épaule, Patricia — ne-t’avise-pas-de-m’appeler-Patty — lui décocha un regard glacial. Ses lèvres impeccablement maquillées esquissèrent une moue qu’elle voulait sans doute méprisante et élégante à la fois. Malheureusement, l’élégance n’était pas sa plus grande qualité, bien qu’il ne soit pas lui-même un exemple en la matière. Mais inutile de jeter de l’huile sur le feu.
Elle le dévisagea avec dégoût.
— Si je dois vraiment répondre, c’est que tu es encore plus bête que je ne le pensais !
Cette petite pique était-elle censée lui faire mal ? C’est à peine si elle le chatouilla.
— Je préfère être certain, c’est tout.
L’expérience lui avait appris qu’avec les femmes il valait toujours mieux clarifier les choses. La saison de hockey démarrait la semaine suivante : il aurait d’autres préoccupations qu’un crêpage de chignon entre son ex et sa nouvelle compagne. ”

Jacqui est une jeune femme de 24 ans, avec une sorte d’épée de Damoclès au-dessus de la tête. Pourquoi ? Et bien malgré son jeune âge elle a déjà vaincu deux fois la leucémie et sa première rechute avec eu lui 8 ans après la première rémission et les 8 ans de la seconde arrive à son terme.

Jacqui est fan de piano, suit des études de musique et c’est dans la boutique ou elle travaille qu’elle rencontre Henrik venu acheté des corde de guitare, car derrière ses hockeyeurs de carrière, se cache un excellent musicien avec diplôme en musicologie.

Je dois dire, que j’ai beaucoup aimé ce tome, même s'il ne vaut pas le premier, je l’ai trouvé long à vraiment, peut-être pas démarré, mais à ce que je plonge dedans et ne cesse de presque m’ennuyer. Par contre j’ai beaucoup apprécié les personnages qui sont complètement différents l’un de l’autre. L’un est riche, en bonne santé ne sais pas ce qu’est vraiment la Famille. L’une a des dettes d’hôpital, une rechute possible et une famille ds plus soudé et qui d’ailleurs m’a beaucoup fait rire, surtout la première petite réunion familiale.

“ -Tout ça m’appartient !
Cette affirmation ne demandait aucune confirmation ou infirmation de la part d’Henrik. Ils savaient tous les deux que c’était vrai. Il était tout entier à elle.
-Tout ce que tu veux, chuchota-t-il.
Elle traça de sa langue un sillon humide autour de son nombril, lui ôtant le peu d’air qui lui restait dans les poumons.
Il donna un coup de reins dans le vide en poussant un grognement à faire trembler les murs.
-Voilà ce que je veux, déclare-t-elle d’une voix gutturale tout en saisissant fermement son sexe dur comme de l’acier.
Bordel de… Son bassin se souleva violemment et se abdominaux s’incurvèrent pour absorber l’impact du contact de sa main, il retomba sur le matelas, pantelant. Et dire qu’il n’avais même pas encore enlevé son pantalon ! ”

Dans ce tome-ci, le hockey est vraiment laissé au second plan, c’est surtout la musique qui prédomine le tout, mais le hockey reste assez présent pour que cela ne soit pas choquant, car on n'oublie pas que la famille de Jacqui est fan des Glaciers et que le hockey est “religion” pour eux.

EN BREF : une bonne romance avec un début pas au top, mais qui se rattrape par la suite et des personnage extra, surtout celui de Jacqui qui m’a énormément toucher.

A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

Donne ton avis

La news par Mail