Mes 10 derniers Avis

15 juin 2017

Heartless #2 : Despair



L’enfance de Ryan a été un enfer. Les blessures de son passé ont fait de lui un homme dangereux, incapable de s’attacher aux autres ou d’éprouver des émotions : un psychopathe. Après avoir passé dix-huit ans dans une unité psychiatrique, le voilà enfin en liberté. 

Mais les choses ont changé. Son frère Blake a épousé Melody qui lui a donné une petite fille, Cereus.

Et sa ravissante nièce, qui est devenue son obsession, ignore tout de lui. L’homme qu’elle va rencontrer ne peut rien contre ses pulsions, et il n’existe aucun remède à sa folie.

Dix-huit ans sont passés depuis le premier tome, et je dois dire que quand j’avais lu l’épilogue du premier, je m’étais demandée ce qu’il allait réserver à Cereus, comment l’auteur allait encore une fois tourner cette romance dans un noir et un thriller psychologique aussi époustouflant que le premier, car ici, on connaît déjà l’état d'esprit de Ryan. Donc je dois avouer que je partais sur le principe que l’auteur ne pourrait faire mieux que le premier.

Et je dois dire que je ne m’étais pas trompée, mais il n’en reste pas moins que même si ce second tome m’a un peu déçu par rapport au premier, il en reste pas moins une très bonne lecture. Pour ce qui est côté romance, on repassera, car ici, il n’y a pas de romance à proprement parlé, il y est plus notion de l’amour d’une nièce pour son oncle.

“Machinalement, il se frotte le bras, mais ne répond pas rien. Alors, je poursuis :
- T’as pas été très adroit. T’as laissé tes traces de pas dans le sang. T’en as mis partout dans la maison.
La porte d’entrée était fermée à clé, sans aucun signe d'effraction, et tu as laissé l’une des armes du crime dans la tête de ton frère, avec tes empreintes digitales dessus.
Tout sourire, il secoue la tête.
- J’ai pas pu retirer la hache. Notre père disait toujours que mon frangin avait la tête dure, ricane-t-il.
Voilà ce que l‘on peut considérer comme des aveux complets.


Ici, nous avons plusieurs points de vue, les mêmes que dans le premier tome. Ryan, Blake & Mélody. Même si le tout est surtout vu de Ryan & Blake. Nous retrouvons notre couple mis à l’épreuve encore une fois à cause de Ryan, mais il en reste un couple des plus amoureux et soudé dans leur vécu.

Encore une fois, l’intrigue est très bien menée, il n’y a pas à dire, du début à la révélation, on croit à fond à ce que veut nous faire croire l’auteur. Je dois dire que l’auteur m’étonne à chaque tome avec des manipulations psychologique et je dois dire que l’épilogue de celui-ci me donne très hâte de lire le troisième à sa sortie, même si d’un autre côté, j’ai peur que les choses se répètent, cela va être dur pour Ker Dukey de faire mieux que le tome 1.

“Les émotions qui submergent quand il tourne la tête et que des pupilles sombres me transpercent. C’est mon petit frère. Il est venu au monde dans âmes et je n’ai pas réussi à le sauver.”

Dans ce tome, on en découvre un peu plus sur la psychologie de Ryan, sur son manque d’âme, sa psychopathie et sa façon de manipuler les gens, chose qu’on n’avait pas vraiment pu découvrir dans le premier tome, mais aussi qu’il n’est pas entièrement perdu qu’il existe au moins une personne à qui il ne souhaite faire aucun mal.

EN BREF : un second tome moins bien que le premier, mais qui m’a tout de même surpris, car je n’imagine pas du tout ce second tome comme ça, hâte de lire la suite, c’est un très bon thriller psychologique.




A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Laisse une trace :

Donne ton avis