Mes 10 derniers Avis

19 juin 2018

Les écorchés #3 : Ravage



 Trouver son âme soeur vaut-il la peine de faire le sacrifice ultime ?

Dans son enfance, Zoya Kostava a échappé de peu à l'assaut qui a tué toute sa famille. Désormais âgée de vingt-cinq ans, elle vit dans le secret jusqu'au jour où elle apprend que son frère a survécu lui aussi... et qu'il vit désormais avec leur pire ennemi, le parrain de la Bratva russe.

Zoya risque sa sécurité et son anonymat pour retrouver ce frère qu'elle croyait mort, mais elle se fait capturer par un homme aussi beau que brutal. Un homme qui la captive et la terrorise à la fois. En lui, elle devine une âme aussi perdue que la sienne. Parviendront-ils à se sauver mutuellement... et à survivre ?

Bon par quoi, je commence, le longtemps que le tome trois traine dans ma PAL, depuis sa sortie et je regrette énormément, la preuve à peine finie, je suis allé chercher le tome quatre qui clôturera cette saga que j’ai adoré, en même temps qui n’aime pas Tillie Cole.

Dans la fin du tome deux, on était resté avec un personnage nouveau Zoya, qui s’avère être la sœur de Zaal, le héros du second tome donc, et je dois dire que j’avais hâte de voir ce qu’il allait se passer.

« Elle se redressa et posa ses mains chaudes sur mes joues. Je la regardai dans les yeux.
— La situation est sans espoir, je le sais. (Elle soupira et je vis qu’elle essayait d’être forte, mais le tremblement de ses lèvres trahissait sa peur.)
Il m’a fallu longtemps pour l’admettre, mais je sais désormais que je suis née pour une existence de violence. C’est un destin auquel nous ne
pouvons échapper ni l’un ni l’autre. Ce qui doit arriver arrivera. C’est notre vie. »   

Du coup, ce tome reprend directement à la fin du tome 3, au moment où Zola apprend qu’elle n’est pas la seule survivante du massacre de sa famille et que son frère Zaal est vivant et de retour. En se croyant hors de danger, elle part seul voir de ses propres yeux qu’il est saint et sauf qu’elle n’est pas la seule à le regarder par la fenêtre et c’est là que les choses se compliquent pour elle, elle se fait kidnapper.

194 est un esclave conditionné pour tuer avec les mêmes drogues que les Géorgiens injecté à Luka & Zaal, mais 194, de son vrai prénom valentin. La mission que sa maîtresse lui a donnée, tuer Zaal et trouver un moyen de parvenir jusqu'à lui. Et pour cela, il va commencer par le commencement, torturé Zola, afin de savoir pourquoi elle était devant les fenêtres de Zaal et qu’elle est son frère nom.

Zola est une femme déterminé avec un courage monstre, car on ne peut pas dire que la bête qu’est 194 sous l’emprise des drogues y va doucement côté torture, c’est même tout le contraire, il use vraiment de toutes les techniques, mais elle résiste.

Valentin a été enlevé avec sa petite sœur dans un orphelinat quand il avait 12 ans, il lui on injecter des drogues par le biais d’un collier, mais Valentin à une particularité que lui seul sait, la drague n’agit pas aussi longtemps que le pense tout le monde, mais sa maîtresse le tien avec sa sœur qu’ils droguent aussi et en ont fait une “mona”, une esclave sexuelle. C’est sur elle que sera le prochain tome, j’ai hâte.

« — Zoya, murmurai-je en lui caressant la joue.
Elle rougit et me sourit, puis me saisit la main.
— Je peux savoir ton nom ? Est-ce que… est-ce que tu le connais ?
Je fronçai les sourcils. On ne m’avait pas demandé mon nom depuis mes douze ans, mais je m’en souvenais.»   


Valentin est vraiment un personnage que j’ai beaucoup apprécié, et malgré la bête qui sommeille en lui (j’aime bien l'expression.) à vraiment un grand cœur, surtout quand il s’agit de protéger ceux qu’il aime. Surtout, quand on voit le sadisme de sa maîtresse, ce qu’elle lui a fait subie que ce soit physiquement, ou mentalement, car ça ne doit pas être facile de voir sa petite soeur … Oh, tu verras bien.

Une romance que j'a beaucoup aimé, avec une début chaotique de la voilance et ou Zola à su voir dérrière le monstre pour trouver l'ange. Une phrase me viens comme ça, ne me demande d'où je l'ai déjà vu, je ne sais plus, mais la voilà : "Quand dans la violence née l'amour ", c'est tout à fait ce que résumer l'histoire de Zola & Valentin.

Bon, on va passer très rapidement sur le côté sexe, y en n'a pas énormément et je dois dire tant mieux, je ne suis pas contre en temps normal, mais as tu déjà lu un livre ou le héros à le prénom de ton fils ainé ? Ouais pas top ces scènes-là.

EN BREF : Un tome vraiment super sans la continuité des 2 autres, on reprend vraiment où c’était arrêté le dernier et je dois dire que j’ai très hâte de lire le dernier, ce qui ne tardera pas.




A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

La news par Mail