Mes 10 derniers Avis

15 mai 2018

Good girls love bad boys


 Il n'est pas l'homme qu'il lui faut, il est celui qu'elle veut. Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. 

Car son nouvel environnement est à mille lieues de l’établissement londonien dans lequel elle étudiait avant la mutation de son père : la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante dans cette zone de non-droit régie par la loi du plus fort. 

Elle le sait, elle a intérêt à faire profil bas et à éviter qu’on la remarque. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. Mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Élodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire…

Tout d'abord, merci à Mélanie et aux éditions Harlequin pour ce service presse.
 Bon, je n’ai pas énormément l’habitude de lire des pavé comme ça, les seules que je lis sont ceux des éditions addictives et je dois dire qu’avec celui-ci, j’ai trouvé le temps très long comparé aux autres, peut-être est-ce le fait que chez Addictives, c'est des intégrales et du coup plus de rebondissement, je sais pas, mais revenons-en quand même à ce livre-ci.

Bon, donc comme tu as vu, j’ai trouvé l’histoire longue, ce livre fait, 608 pages et c’est écrit tout petit, mais j’ai tout de même mis deux jours et une soirée pour le lire. Donc c’est que l’histoire m'intéressait, mais l’impression de ne pas avancer et le manque d’action à fait que je n’ai pas autant apprécié que ça l’histoire.

L’histoire commence quand Sara & Elodie doivent quitter leur petite vie tranquille de Londres pour suivre leur père mité à Saint-Louis. Mais voilà, Saint-Louis est loin d’être une ville plutôt tranquille et elles vont se retrouver confronté à la délinquance, les agressions, les trafics de drogues.

Je ne sais toujours pas après une journée de réflexion si j’ai vraiment aimé le personnage d’Elodie, c’est un personnage qui m'a laissé assez mitigé. Elle s’est très vite adaptée à la vie de dur à cuire. Elle est tombé très vite et très fortement amoureuse de Zach, en même temps, tu me diras, c’est une romance, cela va toujours très vite, mais il y a aussi la confiance qu’elle a mise en Eric son voisin, qu’elle ne fait que croiser, bon, c’est un homme bien, mais voilà avec ce qu’elle à déjà vue à Saint-Louis, ça m’a paru trop. 

« - A... A quoi tu joues ? soufflai-je d'une voix tendue.
Il posa son front contre le mien.
- J'en sais rien, Elodie, murmura t-il doucement. Quand je suis avec toi... c'est comme si je n'étais plus moi même... J'ai l'impression de perdre le contrôle sur ce que je fais et... de tout oublier.
Ses mains effleurèrent mes joues et un frisson me parcourut.
- Ça te fait peur ?
Etrangement, ma question ne le fit pas rire, il semblait même indécis.
- Un peu, m'avoua t-il, mais je suis plus inquiet pour toi. On ne peut pas, Elodie, nous deux...
- Je sais.
Et pour approuver la sincérité de mes mots, je l'embrassai lentement, afin de ne jamais pouvoir oublier la douceur de ses lèvres sur les miennes. Comme si ce baiser était le premier et le dernier que j'aurais la chance d'avoir.
Il s'écarta, mais la tension entre nous était toujours présente, de par nos respirations saccadés, nos regards enfiévrés et nos bouches légèrement entrouvertes...
- Et puis merde, lâcha t-il.
Il prit mon visage entre ses mains et m'embrassa fougueusement. Cette fois-ci, le baiser fut plus intense, plus passionné et bien plus ardent que la première fois. »   

C’est aussi un personnage qui à Londres était typique une sainte, 17 ans toujours vierge qui sortait avec un fervent catholique avec anneau de pureté, et la voilà qui se bat, qui flash sur le plus bad boy du lycée, qu’elle faut être honnête, elle le harcèle pour un exposé. Elle a aussi un côté égoïste, rebelle et casse coup qui est tout l’opposé de ce qu’elle est à Londres. Cette fille doit avoir une jumelle machiavélique qui prend sa place, tu comprends pourquoi je ne sais toujours pas si je l’ai aimé ou pas. 

Zach, lui, j’ai adoré son personnage, c’est le bad boy typique, attiré très fortement par la petite nouvelle, mais c’est le genre de garçon qu’on a beaucoup de mal à approcher. Il est secret, il a mauvais caractère, mauvaise réputation, à fait de la prison, le vrai bad boy, mais quand tu le connais, et bien certes il est pas tout blanc, mais il n’est pas non plus un pur bad boy, lui aucun doute, j’ai adoré.

Ce livre est constitué de 3 parties et je dois dire qui si tu es tenté de le lire, car c’est tout de même une bonne lecture et une histoire super aussi, mais je te conseillerais de les lire en e-book ou alors de découper ta lecture, car c’est, comme je le dis plus haut un vrai pavé et en plus, il y a des passages assez lent et au moment d'attaquer la troisième partie, je dois t’avouer que ca commencer à me soûler un peu, surtout quand j’ai pu la première phrase. Car celle-ci se passe 5 ans plus tard, mais je dois dire que dans cette partie-ci j’ai beaucoup aimé le personnage d’Elodie qui a changé et mûri et je dois bien dire, c’est la partie que j’ai le plus dévoré.

Après leur histoire d’amour est toute mimi, ils tombent amoureux follement, mais le reste de l’histoire est un peu gros. À 17 ans, tu ne peux pas être un si gros poisson que ça et puis les rebondissements sont assez prévisible, même si l’auteur a réussi à me faire douter à savoir si ce que je pensais était vrai ou pas.

EN BREF : j’ai bien aimé l’histoire, pour les personnages, je reste plutôt mitigé, surtout pour Elodie, mais une chose est sur je m’attendais à beaucoup mieux avec tout ce que j’ai pu voir sur les réseaux, sans nom plus lire les avis, je voulais le lire en restant neutre si on peut dire.


A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

Donne ton avis

La news par Mail