Mes 10 derniers Avis


Bannière Livraddict


Bonjour, ce blog est actuellement en pause, je n'ai pas spécialement envie d'écrire mes 
chroniques ici, car j'ai l'impression que très peu de personne viennent ici pour les lires, 
mais vous pouvez continuez de suivre mon actualité livresque, ainsi que mes avis sur mon Instagram. 
A tout de suite
Marick

12 janv. 2018

Les écorchés #1 : Ruine


Kisa est la fille du chef de la mafia russe de New York qui tient le Donjon - un ring clandestin - et la fiancée d'Alik, un tueur endurci. 

Un jour, elle croise par hasard un sans-abris couvert de tatouages et de cicatrices qui éveille en elle des sentiments inconnus. 

Quelque temps plus tard, elle le revoit en train de combattre au Donjon. 

Alors qu'il sème la peur et la mort sur son passage, Kisa brûle de désir pour cet homme que tout le monde appelle Ruine. Mais celui-ci poursuit un but ignoré de tous : il recherche celui qui lui a volé sa vie et souhaite assouvir sa vengeance qu'il attend depuis de trop longues années...

Par où commencer, quand j’ai vu que Tillie Cole sortait une nouvelle saga, je n’ai pas résisté et je suis allez lire le résumé et encore une fois je n’ai pas pu résister à l’appel de l’auteur et je me suis fait une joie de lire lire le plus vite possible entre mes SP.

Entre temps j’ai beaucoup entendu parler en très bien de ce livre par Julie, et je dois dire que ce fût une raison de plus de me hâter de le lire. Le début à été un peu difficile, puisque je dois dire que j’ai eu beaucoup de mal avec le personnage d’Alik, l’auteur aime les personnages méchants il n'y a qu’à lire sa saga Hades Hangmen (que j’adore au passage), mais ici Alik, mon dieu cet homme est atroce et je ne sais pas comment fait le père de Kisa pour la laisser avec lui, peut-être est ce dû à ça que le mariage est sans cesse repousser.

Ici, on entre en plein cœur de la mafia russe de New-York, l’auteur nous épargne le côté drogue et autre trafic de ce qui caractérise la mafia, pour nous plonger dans le cœur des combats clandestins, des combat à mort.

«  Bien sûr, c’était insensé ; bien sûr, c’était stupide. Bien sûr, c’était impossible. Mais quand le cœur s’en mêle à ce point, le bon sens passe aussitôt par-dessus bord. »

Côté intrigue, la mafia comporte trois grands chefs, mais à niveau de commandement différent, à eux trois, ils sont 5 enfants, les héritiers, mais à l’adolescence, une chose, c’est passer et Kisa à perdu son jumeau (l’héritier du Pakhan) et son grand amour, car oui entre Luka et Kisa, c’est le grand amour depuis la naissance, et je dois dire que la façon qu’il parle de leur histoire, de leurs âmes lié est des plus touchantes surtout quand un bout de chou de, je ne suis plus très sûr 2 ou 3 ans, puisque Kisa est au berceau, l’autorisation à sa mère de se marier avec, comment ne pas fondre un ? Cela rattrape le côté très dur et psychopathe d'Alik et du reste de l’histoire.

L’autre second personnage principal est Ruine, c’est un homme qui a été retenu au Goulag pendant 12, il a subi beaucoup de chose entre drogue et combat à mort, le pauvre en à baver, pas étonnant qu’il devient comme une bête. Et puis suite à une mutinerie, il s’enfuit et n’a pour objectif que se venger, la seule chose dont il se souvient, c’est de devoir aller à Brooklyn pour tuer Alik afin de se venger.

« Ils étaient destinés de toute éternité à se rencontrer : un garçon et une fille, deux cœurs coupés en deux, envoyés, chacun de leur côté, en des contrées perdues, car Dieu voulait s’assurer que l’amour vrai résiste bien à l’épreuve. Il voulait vérifier que les deux moitiés d’une même âme parviennent à s’unir à nouveau, même lorsque toutes les chances ne sont pas de leur côté. Les années passent. Tous deux connaissent la souffrance. Tous deux connaissent la tristesse. Mais un jour, tandis qu’ils s’y attendent le moins, le hasard les met en présence l’un de l’autre. La question est : se reconnaîtront-ils ? Et, si oui, retrouveront-ils le chemin de l’amour ?  »

Y a pas à dire le mystère Ruine est assez évident au fil de la lecture, mais je dois dire que c’est un pur régale de le voir revenir peu à peu à lui et de se souvenir de ce qu’Alik lui à pris, c’est vraiment un excellent premier tome que j’aurais aimé pouvoir dévoré plus vite, mais la vie m’en a pencher, c’est dans ces moments-là, couper dans des moments où tu ne veux continuer ta lecture que ta vie sociale gâche tout.

EN BREF : un premier tome génial, un peu dure, des mise à mort, des baise rude, un livre à ne pas lire pour les âmes sensible, mais digne d’un livre de Tillie Cole, j’adore vivement la suite.



A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

Donne ton avis

La news par Mail