Mes 10 derniers Avis

11 avr. 2017

Félicity Atcock #6 : Les anges voient rouge (Fin)



« J'ai vraiment pas de bol, il aura suffi d'une morsure, d'une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu'il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s'enterrer dans mon jardin, sera mon hé­ros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d'avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. » 

Sauf qu'en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu'on en attire d'autres… à plumes. Tome 6 : dernier tome de la série, qu'arrivera-t-il encore à notre héroïne ?

Que dire à part que j’attendais ce dernier tome avec une très grande impatience sur avec la fin du tome précédent et je dois que je suis très soulagé et heureuse de la façon dont Sophie Jomain nous termine ce tome, tout en laissant à mon goût une porte ouverte juste au cas où pourquoi pas.

Ici Félicity, s'acharne pour une nouvelle mission suite à un marché conclu avec dieu, mais quel manipulateur ce dieu, de façon à pouvoir remédier à certaine action qui se sont déroulé dans le précédent tome, je vous spolie un peu comme même là non, pourtant c’est pas faute de vouloir éviter. 

Encore une fois et surtout pour ce tome, j’ai ressenti pas mal d’émotion contradictoire, déjà j’avais fini le tome 5 triste et dégoûté, j’ai commandé celui-ci fasciné par sa motivation à changer la donne, j’ai ri de sa façon de donner des nom d’oiseau à Dieu, de ne pas se laisser marcher sur les pied avec l’enfer qu’Il lui fait vivre depuis le début de cette super saga et j’ai été énervé de la façon dont elle s’en est pris pour que …(c’est pour pas spolié) quitte la fièvre.

Dan ce tome on retrouve aussi Orcus Morgan fidèle à lui même, et j’aime beaucoup se personnage. Un tome qui bouge beaucoup, ou il se passe énormément de chose, et qui est encore une fois que manipulation de la part de Dieu et Belzébuth, mais à la fin on comprend enfin pourquoi tout cette engouement pour Adam, qui d’ailleurs malgré ces quelques mois est d’une puissance.

EN BREF : Un dernier tome super, mais Félicity m'accompagne depuis tellement longtemps qu’elle va me manqué, si c’est une saga que vous n’avez pas encore lu allez y en plus il y a tellement de version (Rebelle, J’ai lu, France loisir) que la couverture d’un vous plaira forcément.





A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Laisse une trace :

Donne ton avis