Mes 10 derniers Avis

23 août 2018

Proxima du centaure


 « Je l’appelle Apothéose parce qu’il n’y a aucun prénom logique à lui mettre sur le visage. Je la klaxonnerai avec ma tête jusqu’à ce qu’elle se retourne. Un jour, elle me dira son vrai prénom, à l’oreille, elle le prononcera avec le souffle. Son souffle réveillerait un mort. En attendant, de là où je me trouve, je kiffe à fond dès que je pense à elle. »

Tous les matins, Wilco regarde Apothéose passer sous sa fenêtre. Jusqu’à ce qu’un jour, il se penche tellement qu’il tombe.

 Je dois t’avouer que mon avis sur ce livre va être très court, comme tu as pu le voir, je n’ai pas apprécié ma lecture. Quand il est sorti, je l’ai vu un peux partout sur instagram, le résumé m'avait l’air très sympa, mais je ne l’ai pas acheté, puis j'ai vu ma binôme le lire et beaucoup aimé, du coup quand Julie m’a proposé de me le donner (sans l’avoir lu) je me suis dit allez-up, bon comme tu as pu voir, il n'est pas resté longtemps dans ma PAL, mais non, je n’ai pas aimé.

Ici, l’histoire nous est racontée par Wilco et je dois dire que même si j’ai bien aimé le personnage, le fait que tout l’histoire soit, comment te dire, on se retrouve dans sa tête, il y a peu de dialogue et je dois dire que cela m’a manqué.

« L'espoir, c'est un degré de plus en température, dix battements de coeur supplémentaires par minute, une question essentielle posée avec la réponse qui va arriver et lui convenir encore davantage que ce qu'elle veut entendre. »   

Wilco est amoureuse d’une jeune fille qu’il prénomme Apothéose, il ne connaît pas son vrai non, juste celui inventé pour le cours américain, et celui d’Apothéose qu’il lui a lui-même donné. Il l’a regardé passer tous les matins en bas de sa fenêtre et un jour, il s’est trop penché et est tombé du 5e étage. Et c’est là que commence l’histoire.

Avec cette lecture, oublier les histoires d’amour qui finissent bien, oublier les fins heureuses, c’est un livre touchant, enfin il aurait pu plus me toucher s’il y avait eu plus de contenance, plus de dialogue. Après, c’est aussi une façon de voir ou plutôt d'imaginer ce que c’est de vivre emprisonné dans son propre corps.

EN BREF : une histoire rapide à lire, qui change de ce que je lis en tant normal, mais une histoire trop centré sur les pensées de Wilco. Une histoire pas pour moi.


A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

La news par Mail