Mes 10 derniers Avis

27 févr. 2018

Les écorchés #2 : Tourmante


La rencontre de Roméo et Juliette et du Parrain. Constamment drogué par son maître, 221 tue avec une efficacité redoutable. 

Il est l’atout majeur qui permet de faire fructifier les affaires du parrain de la mafia géorgienne de New York. Jusqu’au jour où il est capturé par le clan adverse. Captif, il rencontre Talia Tolstaia, la fille d’un parrain russe. 

D’abord attendrie par ce colosse puis fascinée, elle décèle en lui bien plus qu’une machine à tuer et se donne pour mission de le faire s’ouvrir à la vie et à ses plaisirs... Mais la famille de la jeune femme la laissera-t-elle convoler avec leur ennemi de toujours ?

Bon, je suppose que si tu es là, tu veux savoir ce que j’ai pensé de ce livre ? Alors, lis ça ...

Que pourrais-je te dire, tous comme le premier ce livre est juste génial, mais assez spéciale.

Ce second tome a pour héroïne principal Talia, tu te souviens d’elle, la sœur de Luka/Ruine du premier tome. Il se déroule 6 mois après la fin du premier tome, on voit Luka qui réclame la vengeance de 362, pour info, je te rappelle que c’était son meilleur ami.

Autant le premier était assez Dark romance, avec tout ce qu'a subi Kisa, celui-ci est moi noir, puisqu’il est plus question surtout de la reconstruction de Zaal, enfin, je me comprends et j’espère que toi aussi.

« J’étais obsédée par 221 et je ne pouvais plus me voiler la face en invoquant une simple curiosité, un intérêt détaché et bien inoffensif.
C’était davantage que cela.
Et je me haïssais au plus haut point pour cela.
Je tendis lentement une main vers l’écran pour l’allumer. La vidéo de surveillance du sous-sol apparut, et avec elle Zaal, étendu sur ce sol en
pvc noir, pieds et poings liés, inerte.
À l’instant où mes yeux trouvèrent sa silhouette ramassée et recroquevillée, mon cœur se mit à cogner lourdement dans ma poitrine et mes
poumons semblèrent se pétrifier. Une sensation de chaleur se propagea sur toute la surface de ma peau et une pression terrible se forma dans
mon bas-ventre. Je ressentais le besoin de le toucher encore. Je voulais le tenir entre mes bras.
Je restai figée ainsi comme une statue scellée dans le sol pendant un temps interminable et à mesure que les minutes s’égrenaient je sentis le
pendentif sur ma poitrine devenir brûlant et me consumer. C’était ma culpabilité qui me consumait. »    

Bon, tu te demandes ce qui relie Zaal à la vengeance de Luka ? Je vais te le dire, mais si tu ne veux pas le savoir, ça peut spolier le tout début passe au paragraphe suivant. Dans le tome 1, tu te souviens Kuka tue son meilleur ami dans la cage et lui promet sa vengeance et bien Zaal est autre que le frère jumeau de 362, de son vrai nom Anri.

Dès que Luka à su pour l'existence de 221, il a décidé de le délivrer et de le mettre à l’abri. Mais voilà Zaal à fait le cobaye pour une drogue depuis 20 ans est celui-ci se comporte comme un chien devant son maître, il lui obéit au doigt et à l’œil et n’a que pour objectif de tuer.

Ce second tome est vraiment un dur combat pour Zaal et je dois te dire que j’ai adoré ce personnage. Son premier combat étant le fait de survivre au sevrage de la drogue, puis de comprendre qu’il est enfin libre et pour finir son attirance pour Talia, surtout quand les souvenirs reviennent et qu’il se souvient que son père lui à appris à haïr les Tolstoï. D’où le côté Roméo & Juliette, de famille à lourd passé qui se détruit, mais les héritiers qui s’aiment.

« Lorsque je mis fin à ce baiser, Zaal se mit à me caresser les cheveux et, adoptant un air grave, demanda :
— Tu es… pour moi ?
Ne pensant plus qu’à Zaal et moi, au magnétisme qui opérait entre nous et à ce que nous venions de partager, je posai mon front contre le sien
et répondis dans un murmure :
— Oui, Zaal. Je crois que je suis… pour toi »   

J’ai trouvé ce tome, en tout cas les versions de Zaal, comment te dire, pas touchant, mais presque, cet homme d’une puissance, d’une rage et à la fois tellement attendrissant, il a ce côté vulnérable qui tout comme Talia, on a envie de le prendre dans nos bras et prendre soin de lui.

Pour ce qui est du personnage de Talia, je l’ai beaucoup aimé aussi, elle part au départ avec un râle bol de la Bratva et veux des vacances, mais va se retrouver avec Zaal pour “compagnon” de vacance. Talia va se retrouver confrontée à un dilemme qui va beaucoup tourmente, elle se retrouve à choisir entre l’obsession puis l’amour qu’elle a pour Zaal, contre le pourquoi elle est censé haïr sa famille et du coup trahir sa babushka, as tu te demandes ce que tout ça à avoir avec sa grand-mère, et bien ça, tu vois, je ne te le dirai pas. 

Et puis cette fin, après l’épilogue, on a le droit à un petit passage d’une femme inconnue, bon une fois que tu la lus, elle ne t’est plus si inconnu et je dois dire que j’ai hâte de lire le prochain tome qui sera sur elle.

EN BREF : un second tome génial, une vengeance extra et des méchants des plus épouvantables, une livre qu’une fois que tu as commencé, tu ne veux plus le lâcher.


A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

  1. Réponses
    1. Franchement elle est super et un peu spécial pour le premier tome, et pas mal de bagarre en même temps c'est la Mafia, mais vas y tu ne sera pas déçu

      Supprimer

La news par Mail