Mes 10 derniers Avis

21 déc. 2017

Un hiver nomme désir




 Le week-end commençait pourtant bien. Amy avait quitté Washington pleine d’entrain pour son reportage en Virginie. Hélas, trahie par son GPS, elle se perd dans les monts Allegheny. 

Son pneu crève, une tempête de neige se lève, et la voici contrainte d’accompagner un inconnu dans son pick-up. Orson, mélange de bûcheron et de Viking, l’emmène, visiblement à contrecoeur, dans son chalet coupé de toute civilisation. « Quand ça tombe, ça tombe, prévient-il, et cela peut durer des jours entiers. » 

Comment supporter la cohabitation forcée avec cet ours qui la prend pour une écervelée ? Un cauchemar ! Même si, il faut l’avouer, il est terriblement sexy quand il coupe du bois...

 Tout d’abord, merci à Myriam et aux éditions J’ai lu pour ce service presse.


Que dire, quand j’ai vu le titre et lu le résumé, je me suis dit que ce serait une excellente lecture pour ma semaine spéciale romance de Noël, mais je dois dire que je suis déçu par ce livre.

C’est une romance simple et je dois dire qu’elle commence avec une Amy qui n’a pas de chance comme l’annonce le résumé. Elle se retrouve en pleine route de campagne, entourée que d’arbre, elle a crevé, elle n’a pas de réseau et une tempête se prépare à arriver. Mais l’espoir renaît quand elle aperçoit les phares d’une voiture.

Quand Amy voit Orson pour la première fois, elle lui fait l’effet d’un ours, et je pousserais à dire un ours mal léché, comme le dos l’expression, car il n’y a pas plus associable que lui, en tout cas pour les premiers temps du livre.

Je ressors de ce livre avec une petite déception, car même si l’histoire était assez sympathique à lire, je n’ai pas vraiment accroché avec le style de l’auteur, dès les premières pages, il y a eu une petite gêne, je n’ai pas réussi à me plonger dans le récit et quand ça commence comme ça, y a une chance sur deux pour que cela ne passe pas, et là, je dois dire que j’ai dû faire abstraction de toute distraction pour pouvoir le lire, car chaque petite chose qui pouvait me donner l’excuse de poser le livre était tentante.

La romance entre nos deux personnages est trop longue à venir et si seulement la tension entre eux avait pu mettre un petit truc en plus afin de nous tenir en haleine, mais là même pas rien n’a fait que je m’accroche à l’histoire ou au personnage.

Donc avec ce premier livre, je découvre la plume de l’auteur Ruby Jefferson et je dois avouer que même si je ne suis pas à juger de l’écriture d’un auteur avec un seul livre, je ne suis pas sûr de retenter l’expérience, mais on ne sait jamais peut-être qu’un prochain résumé me fera faire fit de mes appréhensions.

EN BREF : une romance qui pourrait être rapide à lire, si on accroche avec l’histoire et les personnages, mais pour ma part, je dois dire que cela n’a pas été le cas, donc ce livre est une déception pour moi.

A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

Donne ton avis

La news par Mail