Mes 10 derniers Avis

4 nov. 2017

Corps impatients #2 : Coeurs insoumis


Veuve à tout juste 25 ans, Solveig décide de plaquer le peu qu’il lui reste pour parcourir les États-Unis d’est en ouest au volant de son tas de ferraille. 

Au bout du voyage : le procès du chauffard qui lui a arraché l’homme de sa vie. Mais avant ça, la jeune blonde explosive va devoir partager un bout de chemin avec Dante, un spécimen aussi sombre et tourmenté qu’elle est solaire et délurée.

Seul problème, le beau brun tatoué et mystérieux n’aime pas qu’on lui dicte sa conduite. En tête-à-tête pendant cinq mille kilomètres, comment ces deux âmes contraires et cescoeurs insoumis vont-ils faire route ensemble ? 

Et jusqu’où ce road trip les mènera-t-il ?

 Tout d'abord, merci à Carole et aux éditions Addictives pour ce service presse.
Que dire, depuis que j’ai lu mon premier Emma Green, je me fais un plaisir de rattraper mon retard sur leur saga et je dois dire que ce n’est pas vraiment évident de les caser avec mon système d'une chronique par jour, car c’est de sacrer pavé, 500 pages écrit petit, mais ils sont tellement bien qu’une fois qu’on a commencé, on veut à tout pris le finir et la dernière phrase nous met toujours le coup de grâce, car oui encore une fois, j’ai très hâte de lire la suite sur Calliope un personnage que j’ai beaucoup aimé.Mais pour en revenir à celui-là, il se lit tellement bien que je l’ai attaqué mercredi et que j’écris ma chronique vendredi tout début de soirée (19H30) et que je l’ai fini y a 20 min, je précise que j’ai travaillé en même temps.

“ – Je dérange ? me demande un type sur le trottoir.
Sa voix profonde me fait sursauter.
– Si tu veux la place, je ne pars pas, j’attends quelqu’un… me justifié-je machinalement sans le regarder.
– Oui, moi.
– Pardon ?
Cette fois, c’est son regard sombre qui me fait frémir quand je le croise enfin. Ses yeux noirs, leur intensité et le fait qu’ils appartiennent au plus beau visage que j’aie jamais vu. Plus viril, plus animal, tu meurs.
– C’est moi que tu attends, répète-t-il sans sourire.
– Oh, le mec du covoiturage ! Oui, bien sûr. Je t’avais presque oublié. Enfin, je n’allais pas partir sans toi, hein ? Désolée, je parle trop. Et je réfléchis après. D’habitude je parle toute seule, du coup, je ne saoule que moi. Mais on me prend pour une folle. Ce qui n’est pas ton cas, n’est-ce pas ? Haha ! Bref, salut…
J’ouvre enfin la portière pour sortir de la voiture et arrêter de me ridiculiser. Je lui tends la main en essayant de me présenter.
– Je m’appelle Solveig Stone, deuxième prénom « Touteseule », âge 25 et… je ne sais pas du tout pourquoi je te dis ça…
– Parce que tu parles trop et sans réfléchir. Tu viens de le dire. ”

Pour le rappel ATTENTIONS NE PAS LIRE CE PARAGRAPHE SI VOUS NE VOULEZ PAS ÊTRE SPOILER DU 1. 
Si vous vous souvenez, nous avions laissé Finn se faire embarquer par la police pour délit de fuite d’un accident avec sa voiture et qui avait causé un mort et que sa veuve Solveig, lui avait crier dessus qu’il était marié depuis 10 jours, vous aussi vous avez détesté les auteurs pour cette fin, je vous rassure, elles ont fait presque pareil avec celui-là.

Ici, l’histoire se passe 2 ans plus tard, Solveig doit se rendre au procès de l’homme qui a tuer son mari. Mais elle à un besoin de changer d’air, de s'éloigner des souvenir de son mari, de son banquier qui a gelé ses comptes et de ses beau-parents qui l’accusent d’avoir organisé le meurtre de leur fils, du coup elle s'est organisé un Road-trip avec un parfait inconnu qu’elle a trouvé suite à son annoncé et tous deux s’apprête à traverser ensemble les Etats unis.

“ – Vous savez ce qui manque dans une voiture ? dis-je doucement pour détendre l’atmosphère.
– Un bouton mute ? propose Dante avec un regard amusé vers la fille.
– Non mais franchement ? De nos jours, les bagnoles les plus luxueuses ont des sièges chauffants, des diffuseurs de parfum, des télés dans les appuie-tête et même des minibars… Mais toujours pas de mouchoirs ! Juste un rouleau de Sopalin quelque part, quoi ! Ça éviterait à certains de s’essuyer sur leur T-shirt et à d’autres d’être maquillées comme des pandas. Vous ne trouvez pas ? ”

Mais voilà tout n’est jamais aussi simple avec ses auteurs et leurs amours impossibles, pourquoi l’est-il ? je meurs d’envie de vous l'expliquer mais je ne dirais rien et vais vous laisser le découvrir.

Pour ce qui est du personnage de Solveig, je dois dire que je l’ai adoré, ces filles sont folles, mais j’adore les personnages comme elle. Elle parle tout le temps, même à elle-même et à voix haute qu’il y a quelqu’un avec elle ou pas. Elle n’a pas de filtre, elle est curieuse, drôle, mais en même temps elle a cette vulnérabilité, le fait de s'être retrouvé abandonné par tout ces proches, que la vie ne lui a pas fait de cadeaux, et même là, je dois dire elle arrive enfin à trouver un homme intéressant et tout les sépare.

“ Je glousse, il soupire et accélère le pas.
Nous traversons un grand pré, une petite route, empruntons un sentier de terre et débouchons sur une belle carrière de sable blanc entourée d’une clôture en bois clair. À l’intérieur, deux chevaux déjà sellés qui patientent à l’ombre.
– Des poneys ! m’écrié-je en sautillant.
– Des mustangs, me corrige le ténébreux.
– Qu’ils sont jolis, ils ont des taches comme les vaches !
Mon cow-boy lève les yeux au ciel, puis m’ordonne :
– Approche-les avec douceur, ils sont nerveux. Et ne te place jamais derrière eux.
– Je comprends, personne n’aime qu’on lui reluque les fesses. Surtout quand on ne se connaît pas bien !
– Tu me fatigues... souffle le brun. ”

Dante, heu que dire, ÉPOUSE-MOI !!!, non, tam pis, que dire un beau brun ténébreux, la peau mat avec ces origines italiennes, très tatoués et côté taciturne et torturé, vous ne craquerez pas vous, moi ca marche à tous les coups et puis ces secrets qu’il dévoile au compte rien de tel pour le suspens.

Les auteurs nous font vivre une très belle aventure, une excellente histoire d’amour et côté paysage, on n'est pas sen reste non plus, on est très gâté, les personnages sont juste géniales et attachants, je n’ai pas mis un coup de cœur pour ce livre, mais encore une fois, je ne sais pas pourquoi, car il est juste mortel et vivement la suite.

EN BREF : encore une fois, les auteurs ont su me conquérir avec ce second tome qui est juste génial, les personnages sont très attachants et émouvants, le fond de l’histoire est triste, mais elles ont su, il mettre un très gros grain d’humour, c’est vraiment une saga que je vous recommande de lire, ne regardez pas l’épaisseur.

A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

Donne ton avis

La news par Mail