Mes 10 derniers Avis

25 oct. 2017

Corps impatients #1 : Corps impatients



Thelma décide d'échapper à un destin médiocre en entrant à 21 ans à la prestigieuse université de Columbia à New York. 

Se tenant loin des hommes, des loisirs et des sorties, elle met toute son énergie dans la réussite de ses études. 

Pourtant, sa rencontre avec Finn McNeil, le séduisant professeur de littérature, met à mal sa ligne de conduite.

 Que dire… Vous savez que j’ai découvert la plume du duo Emma Green y a pas longtemps et j’ai eu un coup de cœur pour Bliss. Et du coup, je voulais lire autre chose d’elles et voilà que sort âmes indociles, alors oui, je veux, mais avant il fallait bien commencer par le commencement.

Comme beaucoup d'Addictives, ce livre est un pavé et je dois dire que par moment, je me dis “ouais, je ne vais pas l’attaquer tout de suite, je vais mettre trop de temps et ça ne vas pas coller niveau planning”. Résultat ce livre m’a fait 2 jours seulement et encore à peine. Et encore une fois la plus d’Emma Green est tellement addictive que reposer le livre est une torture, mais je vais vous donner un conseil. Quand vous allez lire ce premier tome, tâcher d’avoir sous la main la suite, Cœurs insoumis, car cela a beau être un intégral la fin est juste atroce.

“ Vous ne comptez pas me faciliter la tâche, hein ? souffle-t-il, alors que la même lueur que ce matin traverse ses yeux brillants.
– Je ne suis pas ce genre de filles.

– Ça tombe bien, je n’aime pas ce genre de filles.
Un ange passe entre nous. Tout mon corps est en émoi. Ses regards, ses sourires, la manière dont il s’adresse à moi, tout me trouble. Je me noie dans ses yeux puis capitule avant de faire une connerie. ”
Ici, c’est l’histoire de Thelma, une jeune femme de 21 ans, qui fuit la maison familiale ou y réside, une mère alcoolique et 3 petits frères qui sont loin d’être des anges. Thelma est décidée à devenir tout le contraire de sa mère, alors quand elle se voit accorder une bourse pour Columbia pour étudier les lettres, elle est fière, mais elle sait que cela ne suffira peut-être pas su coup elle suit un autre cursus par correspondance.

Thelma fait aussi parti des 30 élèves sélectionnés pour assister aux conférences d’un auteur célèbre qui enchaîne les best-sellers et qui a décidé aussi d'enseigner, Finn McNeil. C’est comme ça qu’elle le rencontre, entre eux, c’est illico que le truc se passe, mais voilà tout est contre eux, que ce soit la différence d’âge, le milieu social ou bien le plus important, le règlement de Columbia qui interdit les rapports entre élève et professeur, et sur ce coup-là, Thelma joue son avenir.

Thelma à un sacré caractère et n’a pas sa langue dans sa poche, elle est aussi sarcastique, c’est vraiment un couple à qui je me suis attaché et que j’avais hâte de voir tranquille et ensemble, Finn est lui déterminé, amoureux et romantique en plus d’être très sexy, comment ne pas être à fond pour qu’il soit en paix avec leur amour.

“ – Je peux demander qui tu comptes inviter ? Tenté-je sur un ton nonchalant, en espérant ne pas avoir l’air d’une jalouse compulsive.
– Sans doute mon amie Lauren. Lauren Archer, tu l’as rencontrée l’autre soir.

– Je ne me rappelle pas.
Comment pourrais-je avoir oublié cette rousse plantureuse, auteure de théâtre le jour et croqueuse d’hommes la nuit ?
Je ne sais pas si j’ai l’air jalouse mais je le suis. Maladivement. Jalouse et frustrée.
« Et je remercie Finn McNeil, sans qui je n’aurais jamais découvert chez moi l’existence de ces deux incroyables qualités. Merci pour ce prix de la maîtresse la mieux cachée et la plus aigrie des États-Unis d’Amérique. Sans oublier ma mère, qui m’a donné une haute estime de moi-même et une merveilleuse image des hommes et, bien sûr, Lauren Archer, ma meilleure amie pour la vie ! Merci, bonsoir ! »
Applaudissements de la foule en délire. ”

Durant toute ma lecture, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, je n’ai pas mis un coup de cœur à ce livre, mais je dois dire qu’il n'aurait pas fallu grand chose de plus, mais à savoir quoi je ne sais pas, les auteurs ont vraiment assuré, et même si dans certaines grandes lignes, on a l’impression que c’est une lecture comme on en lit beaucoup, y a toujours un petit détail qui fait qu’elles se démarquent, comme pour la mère qui donne à ses enfants des prénoms de film, Thelma pour Thelma et louise, Néo pour matrix, Anakin pour star wars et le dernier Sparrow pour notre célèbre pirate. Mais l'originalité ne s’arrête pas là pour le rôle de la mauvaise mère qui n’a pas un enfant de même père, ni même de “d'origine” identique.

EN BREF : Une superbe romance que j’ai dévorée, des personnages juste génial, attachant, émouvant, déterminé et à qui la vie à décider de ne pas faire de cadeaux, je n’ai qu’une envie, très vite me plonger dans le 2 & 3.


A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

Donne ton avis

La news par Mail