Mes 10 derniers Avis

17 mai 2017

Masques



Daniel mène une vie d’adolescent ordinaire jusqu’au jour où il se voit forcé de déménager à l’autre bout de la France. Là-bas, il décide de se réinventer une vie et une ligne de conduite ; fini les histoires d’un soir et les excès en tout genre – ou presque. 

Il prend enfin le contrôle de sa vie. C’était sans compter l’entrée fracassante de son voisin dans sa vie : Loan. Ils sont aussi différents que le jour et la nuit : l’un est gay, rayonnant et amusant. L’autre est homophobe, sombre et sarcastique. 

Deux masques, deux facettes d’une même pièce. « Qui se ressemble s’assemble » prétendent certains. « Les contraires s’attirent » clament d’autres. Et si les deux étaient possibles ? Mais comment aimer autrui lorsque notre propre reflet nous fait horreur ? Quand les masques tombent, peut-être est-ce là que tout commence.


Que dire, une couverture et un résumé qui m’avais vraiment tapé à l’oeil je dois qu’en plus la note donné très envie de le lire, du coup je me suis dit à mettre dans le marathon, petite lecture rapide en plus, et que dire, petite déception pour ma part.

Pourquoi ? Et bien l’histoire de Daniel et Loan en elle-même m’a assez plus, même si je ne comprend pas comment Daniel pet accepté tout ça, mais bon l’adolescence et l'amour ne font pas bon ménage par moment. Mais ce que j’ai le moins aimé ici et qui à fait baisé ma note, c’est tout simplement la dynamique de groupe.

Ici Daniel viens d'emménager dans une nouvelle ville, suite à un déménagement rapide à cause de son homosexualité qui à été très mal prise par les anciens voisins. Mais voilà son voisin n’accepte pas mieux son homosexualité et c’est même pire. Puisque Loan en devient un tyran, mais le soucis c’est que malgré l’homophobie de celui-ci Daniel ne peut s'empêcher de fantasmer sur lui.

La relation Daniel/Loan est assez violente entre amour et haine, mais Loan n’a pas une vie simple, tout deux viennent de famille très catholique, mais Loan à en plus un père souvent absent mais très tyrannique.

Pour en revenir au groupe d’amie, dès le premier jour Daniel se retrouve accepté par une bande de fille et comment dire sans me montrer vulgaire, elles sont un groupe de 4, méchante entre elle et les autres, insupportable, d’ailleurs on se demande pourquoi Daniel reste avec elles puisqu’il ne les supporte pas par moment. 

EN BREF : Un lecture qui paraît prometteuse, mais qui pour ma part à été déception, je n’ai pas aimé l’ambiance, dommage le couple Daniel/Loan aurait été une super lecture dans un autre contexte.






A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Laisse une trace :

  1. Suite à ton avis, je pense passer mon tour avec cet ouvrage :/

    RépondreSupprimer
  2. C'est dommage... j'ai adoré ;)
    Ju' :)

    RépondreSupprimer