Mes 10 derniers Avis

24 mai 2017

Butterfly dreams



Corin a vingt-cinq ans, une boutique qui marche bien et… une peur panique de mourir jeune. Chaque semaine lui apporte son nouveau lot de symptômes plus inquiétants les uns que les autres, jusqu’au jour où, persuadée d’avoir un problème cardiaque, elle intègre un groupe de soutien. C’est là qu’elle rencontre Beckett.

Beckett dont le cœur s’est arrêté un beau matin. Trois minutes. Trois minuscules minutes qui ont changé sa vie à jamais. Finis le saut à l’élastique, les matchs de foot endiablés et les voyages au bout du monde. Désormais, il est malade.

Mais, quand le destin projette ces deux âmes blessées l’une contre l’autre, c’est peut-être leur chance de réapprendre à vivre… et à aimer ?

Une bouleversante histoire d’amour et d’espoir.

Tout d'abord merci à Mélanie des éditions Harlequin pour ce service presse.

Que dire, c’est un avis assez difficile à écrire, car j’ai un ressenti assez mitigé sur ce livre du coup. Alors on va se la jouer en question, c’est une première sur le blog.

1 / Est-ce que je vous conseillerais de lire ce livre ?
Oui, pourquoi pas, c’est une belle histoire d’amour entre Beckett & Corin, leur histoire est franchement belle et simple, elle commence en une belle amitié et les sentiments grandissent, et y a pas à dire Corin m’a énormément ému à la fin, j’en pleurais tellement que j’ai eu du mal à lire tellement le nœud dans ma gorge était énorme. Donc rien que pour ça, je vous le conseillerais.

2 / Est-ce que je vous conseillerais de l'acheter ?
Comme c’est un S.P, la chose que je devrai dire c’est oui, mais je vais être honnête. Si vous avez un espace assez restreint côté bibliothèque, je vous conseillerais plus la version e -book, c’est un livre qui pour moi se lit une fois, malgré le fait que c’est une très belle histoire et la couverture est juste magnifique.

3 / Qu’ai-je pensé du personnage de Corin ?
Comment dire, c’est là que le bât blesse dans ma lecture, c’est son personnage que je n’ai pas aimé, certes, il fallait qu’elle soit comme ça pour que le truc fonctionne, mais voilà l’héroïne Hypocondriaque OK, mais était-il obligé de la rendre aussi hermétique au problème des autres, c’est un personnage très centré sur elle et elle oublie rapidement qu’elle n’est pas la seule à qui il arrive des choses. Maintenant quand on connaît aussi son histoire, on comprend pourquoi elle est en parti comme ça, alors voilà.

4 / Qu’ai-je pensé du personnage de Beckett ?
Alors lui, je suis fan, je pense que si je n’avais pas accroché avec ce personnage, pas sûr que j’aurais continué ma lecture et vue le déroulement, j’aurais regretté par la suite. Beckett à beaucoup changé suite à son arrêt cardiaque et il a dû renoncer à beaucoup de choses, mais c’est resté un personnage qui essaie de voir le bon côté des choses, plus de sport, mais il est toujours vivant.

Pour ce qui est de l'écriture et bien, elle est fluide et j’ai beaucoup aimé sa façon d'écrire, j’avais déjà lu cette auteure avec son livre “Sous influence” chez Milady romance qui ne m’avais pas vraiment emballé et je dois dire que du coup, je serais prête à retenter l’aventure avec elle, pour une nouvelle romance. Je pense avoir abordé tous les points importants sans pour autant vous spolié trop l'histoire, n'hésitez à laissé votre avis en dessous, pour de futur lecteur.


EN BREF : comme vous avez vu un avis assez mitigé une belle histoire, mais j’ai eu du mal avec le personnage de Corin ce qui est bien dommage, mais malgré ça, il reste bien à lire au moins une fois, beaucoup d’émotion.




A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Laisse une trace :

  1. Pourquoi pas pour se changer les idées au soleil ! :) A voir, merci pour ton avis :)

    RépondreSupprimer
  2. je lai trouver magnifique ce livre envoie tellement demotions une chouette histoire

    malika

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai terminé ce matin et j'ai le même ressenti que toi. Corin m'a vraiment agacée, par contre j'ai beaucoup aimé Beckett!

    RépondreSupprimer