Mes 10 derniers Avis

3 mai 2017

Avec toi malgré moi



Le début de la relation de Soraya et Graham est un peu chaotique : il ne lui a pas fait très bonne impression. 

Elle le trouve désagréable et arrogant : un homme d’affaires typique, tout ce qu’elle n’aime pas. 

Et quand elle va lui rapporter son téléphone qu’il a perdu dans le train, après avoir soigneusement exploré ses données personnelles, elle va constater qu’elle ne s’est pas trompée... Ou peut-être que si.

Peut-être que Graham est plus que ce qu’elle a découvert ce matin-là. Ou alors peut-être que leurs différences les rapprochent. Mais ni l’un ni l’autre ne veut que leur relation commencée de si étrange façon s’arrête.

Que dire, un coup de coeur, j’ai adoré les personnages et j’ai tout de suite été sous le charme de la pétillante Soraya. Et avec de second roman du duo Vi Keeland et Penelope Ward, je peux vous dire que je suis fan, ils écrivent déjà tellement bien seul, mais à deux c’est que du bonheur.

Après avoir trouvé un portable dans le métro, Soraya se décide à le rendre à son propriétaire, sans s’être amusé avant. Mais au moment de le lui redonner, tout ne se passe pas au mieux, Graham est un personnage assez comment dire, désagréable et ne veux même pas lui ouvrir la porte afin de la rencontrée. Soraya fidèle à elle-même lui joue un tour et cela va devenir une obsession pour Graham, la rencontre et plus si affinité.

Même la plus sympa et marrante des romances, comme celle-ci à besoin d’un rebondissement, et celle-ci est pas mal , le passé de Graham va revenir ternir leur romance, les secrets vont être dévoilé et les ex plus déterminé que jamais à venir tout chambouler, mais c’est une lecture tellement bien.

Je voudrais vous en dire tellement plus sur cette histoire, mais j’ai en même temps tellement peur de vous spolié, et ce serait tellement dommage, j’ai adoré l’humour de Soraya et ces petites gaffes, sa façon de se teindre les cheveux selon son humeur, et puis Graham aussi est pas mal, même si au départ c’est une sorte de tyran, les petits mail qu’il envoie à la chroniqueuse Ida avec les surnoms pour son soucis d’anonymat m’a beaucoup fait rire aussi.

J’ai beaucoup aimé la petite rencontre de la fin avec le personnage  de Chance de leur livre Cocky bastard, encore une fois le coup de la chèvre m’a fait sourire.

EN BREF : Si vous n’avez pas encore lu ce livre, n’attendez plus et jetez vous dessous, un coup de cœur assuré et la banane tout le long de votre lecture.




A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Laisse une trace :

  1. Et bien;, je vais suivre ton conseil, le noter et espérer autant l'adorer :D

    RépondreSupprimer
  2. J'attendais ton avis avant de me lancer... j'ai vue des avis moins positifs mais comme a chaque fois que tu as un coup de coeur, je me lance et le résultats est identique alors à mon livre. Merci

    RépondreSupprimer