Mes 10 derniers Avis

29 mars 2013

Interview # 02 : Charlène Gris-Piron





Bon voici une petite interview que je voulais faire depuis quelques mois déjà mais j'attendais de lire le livre, donc je vous présente Charlène une fille géniale avec qui j'adore rigolé et vous comprendrais en lisant son interview.

En violet ce sont mes réflexions.

- Charlène parle-nous un peu de toi !!!
Parler de moi. Non, mais sérieusement, c'est genre la question que je déteste, hihi !
Que veux-tu savoir ? J'ai 20 ans, toutes mes dents (fort heureusement) et... j'ai des rêves à la pelle. Non, blague à part, je ne sais pas quoi te dire à propos de moi... Je ne sais jamais quoi dire, pour être honnête.

- Je sais que tu es toujours étudiante à la FAC, ça se passe comment là-bas en temps qu'écrivain ?
En tant qu'écrivain ? Personne ne sait que je suis écrivain, ou presque. Tant mieux, d'ailleurs, ça m'arrange to-talement. Je suis incognito, tu comprends ?
Hihi, je ne sais pas rester sérieuse, c'est dingue. J'avoue avoir par moments du mal à faire coïncider mes deux « emplois du temps ». J'aimerais écrire tous les jours, passer parfois mes journées à ça... Je ne peux pas. C'est hyper frustrant, quand, d'un seul coup, en cours, j'ai une idée qui me foudroie (littéralement), et que je rêve de pouvoir l'écrire au lieu d'écouter le prof... surtout pendant une heure et demie non stop. Alors je les médite ensuite pendant toute une journée, pendant plusieurs jours, parfois, même... et j'attends la fin de semaine pour enfin retourner à ma passion.
C'est dur, en fait, mais je m'en sors ^^ Je pars du principe qu'avec un peu d'organisation, tout peut se faire !

- Tes amis ont-ils lu ton livre ?
Rares sont ceux qui l'ont lu, je te l'avoue... Même mes parents ne l'ont pas encore fait ! J'ai mes deux bêtas lectrices qui l'ont lu, mais sinon... Pas vraiment. Mais ça viendra ! Je ne perds pas espoir, loin de là ! Beaucoup avaient lu la première version des Originels, alors, pourquoi pas le Masque ?

- Quel est ton livre préféré ?
Mon livre préféré... Beautiful Disaster, je crois. C'est mon coup de cœur complet, mais quand on me dit livre préféré, je pense aussi aux Trois Mousquetaires, à la Bible, à Gerogia Nicholson... Diantre, c'est pas possible, ces livres. On n'arrive pas à les choisir ! 

- Quel est le livre que tu meurs d'envie de lire ?
Walking Disaster, sans doute. C'est la même histoire que Beautiful Disaster, mais du point de vue de l'autre personnage principal. En même temps, j'ai peur d'être déçue. Quand un livre te tient autant que Beautiful Disaster... c'est dur de rivaliser. Même avec la même auteure.
Après, je dois avouer aussi que beaucoup de livres me tentent, surtout chez Valentina. (Moi : MDR toujours et encore de la PUB pour Valentina, je précise quand j'achète trop de livre, ce qui est très souvent le cas, elle me gronde, sauf quand je commande chez Valentina, là j'ai tout les droit; lol)
Et après... un autre que j'aimerais tellement lire, même si c'est physiquement et atrocement impossible, ce serait un autre livre des Trois Mousquetaires. Sans Aramis. Il m'agace, lui, au bout d'un moment ! J'ai lu les 5 tomes où d'Artagnan apparaît (j'ai loupé mon coche, c'était lui mon prince Charmant ! Ou presque hihi !), et je suis en manque. 

-  Le masque du Silence a-t-il été ta première idée de livre ?
Ouh, non ! Le Masque est arrivé bien après les Originels, ma première saga (une trilogie). C'est mon quatrième livre, Le Masque 1. 

-  Cela t'a pris combien de temps pour écrire les deux tomes ?
Combien de temps... En comptant les idées qui ont commencé à germer dans ma tête ? 3 ans. Sinon, 2. Oui, je mûris généralement plus d'un an les idées au fond de moi, pour découvrir les personnages, leur univers, et surtout pour les suivre. 

- Toujours pas décidé à me donner un indice sur l'Agneau-loup ?
Toujours aussi têtue ? Je t'ai déjà donné un indice crucial, Marick ! C'est un garçon. Avec ça, tu as la réponse sous le nez ! Je te charrie, je sais que ça te perturbe, mais tu devras attendre jusqu'en octobre pour savoir ! Et tu passeras par toutes les étapes que j'ai dû franchir avant, pour découvrir moi aussi qui c'était, et crois-moi... c'est pas toujours drôle. Mais ça promet ! 

- Comment t'es venue l'idée des enchanteurs, et surtout le côté de la malédiction avec le masque qui empêche Hélène de parler?
L'idée des enchanteurs... En fait, tout est parti d'un mic-mac. C'est toujours comme ça que naissent les romans chez moi. On ne rigole pas pour les révélations qui vont suivre, d'accord ? (on va essayer) De toute façon, je sens que les commissures de certaines lèvres se sont déjà relevées juste avec cette phrase. C'est pas grave, je ferai comme si je n'y avais pas pensé. Ou presque. J'avais peur d'avoir dix-sept ans. Parce qu'après dix-sept ans, il y a dix-huit ans. Oui, j'ai appris à compter, c'est formidable, comme truc ! Bon enfin bref. Et j'avais peur, en fait, parce que cette majorité dont je me rapprochais, c'était l'inconnu total. Il s'est avéré qu'en fait pas du tout, mais quand on a trop d'imagination... Et ce soir-là, en réfléchissant, mon regard a dû tomber sur un des masques vénitiens que ma chambre renferme, et toc. Et si j'étais privée de parole ? Comment je ferais ? Si je devais porter un masque qui me rendait muette ? Comment ce masque pourrait-il tenir ? Avec de la magie, forcément. Mais quelle magie ? Baguettes ? Ah non, merci, Harry Potter et moi, c'était fini. Je voulais changer. Et puis tout s'est construit avec ça, et puis avec une chanson. C'est à cette époque que j'ai re-découvert le groupe Toto, et leur chanson Stop Loving You. L'Agneau-Loup est né, sans que je le sache, avec elle. Et puis Fa... J'ai vécu déjà 10 ans avec sa sœur, Dorémie, alors il n'attendait que ça pour s'exprimer, ce sarcasme sur pattes coincé dans mon crâne.
J'aurais encore tellement de choses à te raconter, sur la grand-mère d'Hélène, par exemple, sur ces Malédictions... sur Fa, même ! Tout vient de mon quotidien, en fait. Des éléments normaux, un peu de musique, et mon imagination a mélangé ça à sa sauce. 
(purée j'ai écrit une tartine de miel, c'est pas possible) (voici une des expression à la Charlène qui me font toujours rire, et le pire c'est que son livre en regorge) 

- Rassure moi ton chat (j'ai un trou sur le prénom) ne parle pas dans ta tête comme Fasolasi ?
Dorémie ? Non, heureusement, je supporte parfois déjà mal son ego surdimensionné, alors si en plus elle devait communiquer télépathiquement avec moi, je devrais sérieusement songer à me faire interner. J'aime Dodoche, mais c'est comme Fa. Parfois, c'est... Arg ! Je me dis par moments que j'ai de la chance de l'avoir, et deux minutes après (surtout quand elle ronfle et qu'elle siffle en même temps, ou qu'elle se met à se lécher alors que je lis un bon bouquin et que je ne peux plus penser à ce bruit de slurp-slurp-slurp), je me mets à respirer calmement pour rester zen. Mais c'est ma boule de poils toute ronde que je ne peux m'empêcher d'aimer ! (te plaint pas le mien aime se posé entre moi et le livre, une galère pour lire)
 

- Je sais que c'est Westley Diguet (Auteur de la Saga Selena Rosa ) qui a fait les couvertures du Masque, lui as-tu laissé carte blanche ou vous en avez discuté ensemble ?
Nous en avions discuté ensemble auparavant. Ça a été compliqué, en fait. Je voulais qu'on voit le masque sur la couverture, mais impossible de parvenir à une représentation qui soit satisfaisante, pour nous deux. Donc il y a des deux. Il connaissait mes attentes, mais il a fait un peu avec une liberté que je lui remercie d'avoir prise, en fait ! Cette couverture a été compliquée, vraiment, mais je suis tellement éblouie par le résultat ! (oui les couvertures sont juste magnifique)  Je le dis de plus en plus, mais Westley a fait un travail d'orfèvre avec ces couvertures. D'enchanteurs de classe 1 ! Plus je les regarde, plus je les aime, alors qu'au départ, je me demandais si ça me plaisait. J'étais désarçonnée, moi qui avais rêvé de mon masque ! Aujourd'hui, je me dis que ça vaut mieux ainsi, chacun peut se le représenter comme il le souhaite. 

- Parle-nous un peu de ton projet en cours, Les Originels ton nouveau projet?
Parler des Originels... ça t'intéresse, hein ? Il s'agit en fait d'adolescents qui ont reçu les éléments de la Terre. L'eau, le feu, la terre, et l'air. Des adolescents qui ont déjà plus ou moins des liens entre eux, puisqu'ils fréquentent le même collège et habitent la même ville. Seulement, il se pourrait que le réveil de ces pouvoirs amène des complications. Du type mortel et mystérieux. Du fantastique, quoi ! Tout ça avec de l'humour, évidemment, parce que je ne sais pas réellement écrire sans !


Saga Le masque du silence



A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Laisse une trace :

  1. Charlène Gris-Piron xD
    J'aime bien cette interview quand même, tu sais, et j'aime bien tes comz, surtout! ;P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MDr moi aussi j''était morte de rire encore quand le l'ai remis sur ce blog !!!

      Supprimer