Mes 10 derniers Avis

5 janv. 2018

Play & burn



Dylan Savage est un électron libre. Elle se démène pour survivre, entretenir sa mère, obtenir son stage dans une grande multinationale et faire fonctionner son groupe de rock… La solution : organiser des soirées underground. Tout roulait jusqu’à sa rencontre dans une demeure de Neuilly-sur-Seine avec le sexy Gaspard Maréchal, riche héritier d’une grande société spécialisée dans les médias, torturé par son passé.

Le jeu de séduction qui s’impose entre eux sera dévorant, insatiable.


Alors que leur milieu respectif les oppose, réussiront-ils à surmonter les obstacles et leurs différences ?

Par où commencer, j'avais commencé à lire l’histoire de Dylan & Gaspard avec les e-books des éditions Nisha et puis quand j’ai vu qu’il sortait chez milady, j’ai attendu la version papier. 

Je suis tombé sous le charme de Dylan, pas dans le sens amoureux, au cas où Dylan est le personnage féminin principal de cette histoire et c’est une jeune femme géniale qui fait tout pour s’en sortir, qui paraît assez “chaude” à la regarder comme ça, mais en fait peut-être pas tant que ça. Dylan à un sacré caractère et je dois dire qu’elle est déterminée à ne laisser personne la contrôler et c’est une jeune femme qui porte très bien son nom, “Savage”.

“ Les abdominaux incroyablement bien sculptés et les pectoraux saillants qu'il a détourneraient bonnes sœurs, prêtres, moines, pèlerins, mère de famille heureuse, girafe, tortue... Le soleil lui même vient de changer de sens et Dieu a cessé toute activité pour contempler lui aussi la huitième merveille du monde que j'ai en face de moi.
Un bruit sourd s'échappe de ma gorge et mes sens en émoi viennent de se mobiliser pour me faire jouir. C'est ce qu'on appelle un orgasme visuel.
- Je constate que ce que tu vois te plait. Un peu trop à mon humble avis. Je ne sais pas si je suis jaloux ou flatté.
- Arête de parler. Tu brouilles la connexion entre tes tablettes de chocolats et moi. ”

Entre Dylan et Gaspard, c’est hot dès le premier regard et je dois dire que j’avais hâte de voir leur prochaine rencontre et à chaque fois, je n’ai pas été déçu, Dylan est un électron libre et elle est plutôt du genre incontrôlable, ou comme dirait Gaspard, il a une grande envie de la dompter et y a pas à dire, j’avais hâte de lire ça.

Gaspard est un jeune milliardaire qui après avoir pris la fuite essaie de récupérer la société de sa famille gérée par son oncle, mais avec la romance nous avons le droit à une très belle intrigue, puisqu’ici, Gaspard essaie de découvrir qui a fait exploser l’avion de son père. Et puis il y a aussi le secret qu’il partage avec la garce d’Emily.

J’ai trouvé cette romance super et je dois dire que le jeu du chat et de la souris entre Dylan et Gaspard était assez comique, mais ce n’est rien comparé à la chaudasse (ou vous avez bien lu, cette fille est constamment en chaleur) de Parisse et en plus de ça elle n’a aucun filtre, un personnage comme je les aime.

“ – Salut Rony ! s’écrie Parisse.
Mon garde du corps muet lui fait signe depuis le couloir où il se tient. Elle agite ses mains, hésitante. Charlie et moi l’observons en état de choc. Est-ce qu’elle est en train de signer ?
Rony lui répond « oui » et elle applaudit avant de nous expliquer.
 – Je lui ai demandé si c’est comme ça qu’on signait « baiser ».
Bien sûr, c’était trop beau pour être vrai. Toute fière, elle répète le geste et se penche sur nous.
  – Bah, c’est que c’est le genre de choses qui peut servir, les gars.
 – Oui, bien entendu, Parisse, se moque Charlie.
  – À quel moment ? lui demandé-je. Celui des présentations ? « Bonjour, tu veux baiser bel inconnu sourd ou muet ? »
Charlie s’esclaffe. Ma copine fait la moue et hausse les épaules, innocente. Les hommes pensent avec leur queue, les femmes, avec leur cœur, et Parisse, avec son vagin.
  – Je ne vois pas où est le mal. Parfois, être directe avec un mec peut faire du bien. « Du bien », répète-t-elle en articulant ces deux derniers mots. ”

Pour ce qui est de la plume de Fanny Cooper, je dois dire que j’ai pas mal accroché et j’ai beaucoup aimé son style et les mots défilent sous les yeux et sans s’en rendre compte, on avance une grande vitesse, du coup, c’est avec plaisir que je me plongerais dans un de ses romans et j’ai déjà jeté mon dévolu sur “No control” le résumé m’a beaucoup tenté, alors à voir plus tard.

EN BREF : c’est une romance qui bouge pas mal, sur un fond de Rock d’ambiance underground, avec d’excellents personnages pour certains survoltés et une très bonne intrigue au coupable loin d’être évident. 

A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

Donne ton avis

La news par Mail