Mes 10 derniers Avis

10 août 2017

Coup de foudre à Manhattan #2 : Rendez-vous à Central Park


Depuis le désastreux divorce de ses parents, Frankie a un avis arrêté sur l’amour : ce n’est pas pour elle. 

La vie qu’elle s’est construite à New York, entre son passionnant métier de botaniste et son indéfectible groupe d’amis, lui convient parfaitement. 

Et si Matt, le frère aîné de sa meilleure amie, est le portrait-robot de l’homme idéal – célibataire, fiable et furieusement sexy –, elle se contente très bien de leur relation platonique. 

Mais, quand ce dernier décide de briser ce fragile équilibre en lui proposant un rendez-vous, Frankie sait qu’elle a un choix à faire : affronter ses peurs ou laisser l’homme parfait sortir de sa vie.

 Tout d'abord, merci à Mélanie des éditions Harlequin pour service presse.
Que dire, j’avais beaucoup aimé le pré-quel et le premier tome de cette saga et je dois dire que j’étais curieuse de voir ce qu’il allait se passer entre Matt & Frankie. Car il ne faut pas l'oublier, Frankie est une jeune femme complètement allergique à tout ce qui concerne l’amour. Alors quand Matt a décidé de passer à la vitesse supérieur et arrêté d'aimer Frankie de loin, le tout est de faire ça sans non plus lui faire peur afin qu’elle ne prenne pas la fuite, et ce n’est pas chose facile.

Encore une fois, je me suis retrouvé happé par la plume de Sarah Morgan et de doit dire que là aussi, ces personnages m'ont beaucoup touché. Matt dans le fait d’être lui, gentil, serviable et sur qui ont peu compté, mais aussi par sa détermination à conquérir la femme qu'il aime.

“ — L’amour a le même effet sur moi que l’ail sur les vampires. Et puis j’adore être célibataire. Ne me regarde pas de cet air compatissant. C’est un choix pour moi, pas une sentence. Ni un état temporaire que je subis en attendant mieux. Il ne faut pas avoir de la peine pour moi. J’adore la vie que je mène.
— Tu dis toujours ça, mais imagine un corps chaud contre lequel te blottir la nuit…
— Avec la température qu’il fait en ce moment ? Et tu voudrais que je renonce à dormir en diagonale dans le lit ? Que je me prive de lire des polars jusqu’à 4 heures du mat’? Jamais.
— Un livre ne peut pas remplacer un homme !
— Je ne suis pas d’accord. Un livre apporte quasiment l’équivalent d’une relation amoureuse. Un bouquin peut te faire rire, te faire pleurer, te faire oublier qui tu es. Il te transporte dans des mondes différents et t’apprend des milliers de choses. Tu peux même aller dîner avec lui quelque part. Et si tu te lasses de sa compagnie rien ne t’empêche de zapper et de passer au suivant. C’est plus ou moins ainsi que ça se passe avec un partenaire amoureux, non ?
A la différence de son père, sa mère, elle, ne s’était jamais remariée. Plutôt que de prendre une nouvelle fois le risque de jeter son dévolu sur un seul homme, elle avait choisi de faire dans le quantitatif et consommait désormais du mâle avec une ardeur boulimique que rien ne semblait plus devoir freiner. Eva l’écoutait d’un air désolé.
— Tu vas recommencer à me faire pleurer. Et l’intimité dans tout ça ? Tu peux connaître un livre, mais le livre, lui, ne te connaît pas. — Je peux me passer d’être connue. ”

Pour ce qui est de Frankie, on en découvre beaucoup plus dur son personnage et son passé et je dois dire que je comprends pourquoi elle est si réfractaire à l’amour quand on a vécue une vie comme la sienne, l’amour est loin de figurer au menu de son plan de vie. Je dois dire qu’avec la mère qu’elle a, comment réussir en s’en sortir indemne.

Matt est l’homme typique amoureux et très romantique, j’ai vraiment adoré leur histoire. Et puis c’est sans oublier les petites piques ou phrases que dit Eva par moment qui m'on ben fait rire, et je dois dire que c’est le tome que j’attend avec impatience, celui qui clôturera sa phase d’abstinence, mais aussi qui risque d’être marrant, car le père noël va surement lui rapporté son cadeau vu le titre.

“ Paige dégusta une bouchée, ferma les yeux et gémit de plaisir.
— C’est une tuerie, ce gâteau, Eva. C’est quoi l’ingrédient secret ?
— Si je te le confie, il faudra que je te tue et que je te mange
— et j’ai déjà dépassé mon seuil calorique aujourd’hui, avec ce que je suis en train de m’enfourner.
Frankie regardait fixement le fondant sans y toucher. ”

Ici, on se retrouve dans un contexte très florale, puisqu’il sont tous des deux passionné dans les fleurs, et malgré l'entreprise florissante de ces 3 amies, Frankie va donner un coup de main à Matt pour terminer son chantier sur le toit et celui-ci va en profité pour se rapprocher d’elle.

Petite question, est-il besoin que je vous refasse tout un laïus sur le style d’écriture de Sarah Morgan ? Car je dois dire qu’une fois qu’on a lu un de ses romans, c’est comme les bonbons, on y retourne obligatoirement.

“ Eva reporta son attention sur les vêtements de Frankie et rejeta d’office deux leggings noires.
— Je reconnais que le choix est maigre. Tu es vraiment sûre que tu ne veux pas que je te prête une robe ?
— Non merci. Sans vouloir te vexer, toutes tes robes émettent le même signal implicite du type « Prends-moi ».
— Dans ce cas, j’aimerais bien que quelqu’un prenne la peine de les déchiffrer, ces messages… Bon, d’accord. Pas de robe. Bouge-toi pour que je puisse me faire une meilleure idée des possibilités dont on dispose.
Eva farfouilla parmi les fringues sur le lit et en extirpa un pantalon en lin. ”

EN BREF : Une second tome génial où on retrouve cette super bande d’ami avec un nouveau couple qui se forme et une Eva qui nous promet un super prochain tome. Une saga géniale à lire absolument.



A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Laisse une trace :

Donne ton avis