Mes 10 derniers Avis

1 nov. 2018

Love me if you can



Que feriez-vous si un milliardaire à moto surgissait dans votre vie pour la changer à tout jamais ? Damon Lennox, milliardaire, tatoué et tellement mystérieux, débarque dans la vie rêvée d'Adèle et jette son dévolu sur elle. 

La Française pensait avoir déjà touché le jackpot : un nouveau départ à San Francisco, un fiancé brillant et fortuné, un restaurant français qui fait le plein chaque soir, des employés quelle considère comme la famille quelle na pas Mais l'attraction entre Damon et Adèle est trop forte et le danger trop grand. 

La jeune femme va-t-elle tout risquer ? Que cache le milliardaire tatoué ? 

Qu'est-il vraiment venu chercher ? Si la vengeance est un plat qui se mange froid, la passion, elle, se dévore tant quelle est brûlante. Felicity Stuart donne la parole à ses deux héros dans un écho troublant, gourmand, palpitant. Ce livre comporte des scènes au contenu explicite non adapté au jeune public.

Tout d'abord, merci à Carole et aux éditions Addictives pour ce service presse.
Bon que dire, encore une fois, je me suis retrouvé propulsé dans une super histoire, ce livre est une réédition, donc certaine l’aurons déjà lu dans l’ancienne version, moi quand j’ai découvert le duo Emma Green, elles avaient déjà publié pas mal de livre, je me suis bien rattrapé puisque j’ai déjà réussi à en lire 11 en un peu moins d’un an, bon, il m’en reste encore pas mal, mais bon une chose est sur je finirai par les lire tous, car jusqu'alors je n’ai encore jamais été déçue par elles.

Donc tu l’as compris un livre juste super génial que j’ai adoré avec de super personnages, on ne va pas parler de leur style en détails, mais comme pour les autres ce livre est addictifs et les personnages attachants.

Dans ce roman Emma Green nous raconte l’histoire d’Adèle, une jeune petite française qui a suivi son fiancé au Etat unis et pendant plusieurs jours de suite un motard avec un côté bad boy, sexy, tatoué passe ces journées sur la terrasse de son restaurant et demande toujours un turbot.

J’ai adoré le personnage d’Adèle, c’est une jeune femme simple, avec un petit côté naïf quand il s’agit de son fiancé, lui je ne l’ai pas du tout aimé et dès le départ avant même de savoir ce qu’il cachait, sa façon de parler à Adèle ne m’avais déjà renseigné sur le type de gars qu’il était, du coup la voir tomber dans les bras de Damon m’a juste fait très plaisir.

“ – Puisqu’on va faire semblant d’être un couple normal… Tu ne veux pas me préparer le dîner, femme ? ! lancé-je en prenant une voix d’Homme de Cro-Magnon.
– Ben voyons ! Va donc me chasser un bison, Macho-Man !
Je regarde autour de moi avec des yeux fous, affamés, et fais semblant de partir à la chasse…
avant de sauter sur Adèle et de la mordre dans le cou. Elle se débat en éclatant de rire : c’est le plus beau son que j’aie entendu de la journée.
Je la laisse s’affairer dans la cuisine, ouvrir mes placards et mes tiroirs en admirant tous les robots et ustensiles dont je ne me suis jamais servi, puis commenter le maigre contenu de mon frigo.
Pendant ce temps, j’enlève rapidement mon t-shirt, remonte mon jean sur mes mollets, soulève Bernadette qui dort sur le carrelage frais de l’entrée, essaie de la caler silencieusement sur mon épaule – malgré ses soixante-dix kilos et son absence totale de coopération.
Je retourne vers le comptoir de la cuisine ouverte, bombe le torse et reprends ma voix préhistorique :
– Homme bon chasseur ! Donne femme ce qu’elle veut ! Bison assez gros ?
Le nouveau rire tonitruant d’Adèle réveille Bernadette qui s’agite et se met à me lécher l’oreille.
Je perds toute virilité quand la chienne pose sa large tête sur mon crâne et s’accroche à mon cou comme un bébé géant. Adèle rit de plus belle.
Tant pis pour ma dignité, j’ai eu ce que je voulais… ”

Bon, parlons un peu de Damon, je te l’ai déjà décrit un peu plus haut, motard, bad boy, sexy, milliardaire (sinon c'est pas marrant) , déterminé et torturé, du coup comment ne pas craquer sur lui. Pour le côté torturé, Damon est “hanté” par la mort de sa sœur, il veut à tout prix la venger et prouvé que le mari de celle-ci la pousser au suicide.

Donc, du coup, tu l’auras deviné, la petite intrigue va être de découvrir si oui ou non la sœur de Damon à été poussé au suicide par son mari qui se trouve être le fiancé d’Adèle. Mais voilà rien n’est très simple puisque dès la première “vrai” rencontre entre Adèle et Damon il y a une alchimie qui se créer et voilà quoi, je ne vais pas en dire plus, mais ils sont trop mignon tout les deux.

Une histoire que j’ai adorée, j’ai beaucoup aimé les personnages, Adèle est un peu perdu dans ces sentiments, elle tombe très vite amoureuse de Damon, d’ailleurs lui aussi, mais j'ai vraiment beaucoup apprécié leur couple. 

Bon, est ce que je te parle tout de suite des personnages secondaire, allez oui, Adèle est entouré d’une super équipe dans son restaurant, elle les considèrent même comme sa nouvelle famille vu que son père est resté en France. Mais il y a un personnage surtout que j’ai adoré, sa meilleure amie elle aussi française, mais aussi sa chef pâtissière très talentueuse, Violette. Et puis il y a Blake, le cousin de Damon et comment dire entre Violette et lui, c’est explosif, il se chamaille, s’envoient des piques et quand ça va exploser ça va juste être génial, en tout cas, je l’espère et je dois dire que j’ai hâte de lire leur tome. 

EN BREF : encore une fois, j'ai passé un excellent moment avec l'histoire que nous raconte Emma Green, les personnages sont touchant et attachant et comment ne pas les aimer. L'intrigue est simple et pas vraiment intrigante, mais on a hâte de voir ou tout ça va mener.


A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

Donne ton avis

La news par Mail