Mes 10 derniers Avis


Bannière Livraddict


Bonjour, ce blog est actuellement en pause, je n'ai pas spécialement envie d'écrire mes 
chroniques ici, car j'ai l'impression que très peu de personne viennent ici pour les lires, 
mais vous pouvez continuez de suivre mon actualité livresque, ainsi que mes avis sur mon Instagram. 
A tout de suite
Marick

6 oct. 2018

Ps : Tu me manques


Juliet a toujours écrit à sa mère. Depuis sa mort soudaine, cette habitude est pour elle comme une bouée de sauvetage. Même si les courriers de Juliet restent sans réponse, elle continue de les déposer sur sa tombe chaque semaine.

Declan n’aurait jamais cru qu’une lettre pourrait changer sa vie. Pourtant, celle qu’il trouve au cimetière, où il fait des travaux d’intérêt général après le lycée, le touche profondément… Et il ne peut s’empêcher d’y ajouter deux mots.

Commence alors une correspondance inattendue entre Le Crépuscule et La Fille du Cimetière, deux étrangers que tout oppose. Ce qu’ils ignorent, c’est que leurs routes se sont déjà croisées…

Bon que dire de ce livre, à l’époque de sa sortie le résumé m'avait beaucoup plus et puis je ne l’ai pas acheté trop de livre à lire et ma binôme Stef à sortie son avis sur ce livre, ma visite suivante à plein ciel, il était à moi, j’ai mis longtemps à le lire, je regrette, j’ai adoré ma lecture.

Que dire, Juliet m'a beaucoup touché et je dois dire que je me suis beaucoup retrouvé dans son personnage dans un certain sens. Juliet à perdu sa mère il y a peu, je ne sais pas si toi qui me suis, tu te souviens, mais j'ai perdu la mienne cela fera 2 ans à noël. Et je dois dire que du coup, je me suis très vite retrouvé en elle et au fait qu'elle lui manque.

Pour ce qui est du personnage de Declan, c'est un garçon torturé, il a assumé trop de choses trop jeune, se sent responsable de chose dont il a pas à se sentir coupable et pour supporter le tout, je dois dire qu'il à décidé de devenir le Bad boy pourtant au fond de lui, il ne l'est pas.

“ Si je réfléchis trop à ce que je suis en train de faire, je vais prendre mes jambes à mon cou... Alors je ferme les yeux et je cogne.
Je ressens encore le choc de l'impact, pourtant je n'ai plus l'impression que mes articulations sont brisées en mille morceaux sous ma peau. Et les scratchs me maintiennent les poignets. Je frappe plus fort. Encore. Et encore. Les vibrations des coups se diffusent dans tout mon corps, une onde de chaleur qui s'épanouit dans mon ventre. Je perds le compte.
- Ouvre les yeux.
Il est juste devant moi. Il tient le sac pour l'empêcher de bouger. Je ne sais pas depuis combien de temps il le fait.
- Plus près, me dit-il.
J'avance sans cesser de fixer ces yeux bleus.
- Encore plus près.
Je m'approche au point de pouvoir enlacer le sac. Ma respiration est précipitée et je ne suis pas certaine que ce soit entièrement dû à l'effort physique.
- Et là, c'est assez ? je chuchote.
Il fouille mon regard du sien.
- Il faut que la cible soit à ta portée.
Mon ton est beaucoup plus sérieux que je ne le voudrais quand je lui lance:
- Je suis plus forte que tu ne le pensais ?
- Tu est exactement aussi forte que je le pensais.
Ses mots semblent chargés d'un sous-entendu que je ne m'explique pas très bien. Peut-être bien que chaque instant a son importance, mais je dirais que celui-ci plus que les autres.
Je sautille sur la pointe des pieds et bourre le sac de coups de poing. On dirait que je me prends pour Mohamed Ali. Je dois être ridicule.
Il incline la tête.
- Vas-y, défoule-toi.
Je décoche un nouveau coup, sauf que cette fois mes yeux sont rivés aux siens. Ma frappe manque cruellement de force. Je me sens tellement déchirée, comme si en étant attirée par Declan je trahissais le Crépuscule. Et pourtant... c'est plus fort que moi. Sous une façade hérissée de piquants à laquelle il vaut mieux éviter de se frotter se cache un garçon attentionné, protecteur et loyal. Et j'aimerais approfondir ma connaissance de cette face-là.”

Ici, tout commence avec une lettre que Declan à trouver sur une tombe, une lettre d'une jeune fille à sa mère, une lettre qui l'a touché et ou il n'a pas pu s'empêcher de répondre. Juliet à mal prit la réponse simple à sa lettre "moi aussi". Et c'est de là que va partir cette correspondance anonyme.

Je n'avais encore jamais lu de livre de Brigid Kemmerer et je dois dire que j'ai beaucoup aimé sa plume, la lecture est fluide, les personnages attachants, tellement que je n'ai pas pu m'empêcher de dévorer ce livre.

C'est une romance assez simple avec des personnages typique, mais je dois dire que j'ai tout de même adoré, l'auteur est partie d'une histoire déjà mystérieuse grâce à l'anonymat des lettres, même si nous le savons, mais elle a su aussi jouer le mystère sur les circonstances de la mort de Kerry, mais aussi sur autre chose, je ne vais pas t'en dire plus sur ça.

EN BREF : une histoire touchante que j'ai dévorée, ce n'est pas un coup de cœur, mais cela n'y est pas loin, si tu ne l'as pas encore lu, n'hésite pas plus, fonce.


A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Pinterest | Instagram

Laisse une trace :

Donne ton avis

La news par Mail